News

Rapport JOJ 2020 Lausanne par Coach Stefan Meienberg

Les Jeux de la Jeunesse à Lausanne ont été une expérience spéciale. Pour la première fois depuis 1948, les Jeux olympiques se sont tenus en Suisse. La ville de Lausanne voulait tellement ces Jeux qu'elle a tout fait pour se montrer sous son meilleur jour... et elle y est parvenue! Parfaitement organisées et soutenues par l'ensemble de la population, ces deux semaines ont été un événement unique pour tous les athlètes.

Jan Iseli, Malin Da Ros, Maximilian Winz et Xenia Schwaller (Foto: © World Curling Federation)

Le tournoi olympique de curling a eu lieu à Champéry. Le fait que le comité d'organisation local ait une grande expérience des grands événements s'est fait sentir. L'arène était superbe, la glace excellente et tous les volontaires très motivés, courtois et extrêmement amicaux. Merci beaucoup à tous!

24 nations se sont disputé les médailles tant convoitées. Dans notre groupe de 6 équipes, nous avons pu gagner tous les matchs de groupe. En quart de finale également, nous avons réussi beaucoup de choses et nous avons pu arracher un match nul avec dernière pierre au dernier end. Malheureusement, la dernière pierre était un peu trop longue, et le rêve de médaille s’est donc brisé assez rapidement et de manière très inattendue. La déception était énorme et la tristesse a duré un certain temps.

Pour la deuxième partie des compétitions, chaque membre de l'équipe a été associé à un athlète d'une autre nation. Une compétition a ainsi été organisée en double mixte. Malheureusement, seule l'équipe avec Max et sa partenaire slovène a pu passer le tour de départ. Mais lors du tour mêlant les 12 dernières équipes, le tournoi était également terminé pour Max.

C’est sans médaille, mais avec beaucoup d'impressions, d'expériences et d'aventures pour nos quatre jeunes athlètes, que les Jeux Olympiques de la Jeunesse à Lausanne se sont terminés. Qu'est-ce qui a le plus impressionné nos athlètes aux JOJ ? Pour Xenia Schwaller, c'était le sentiment général des Jeux Olympiques. Pouvoir représenter la Suisse la rendait fière et elle appréciait de vivre avec les différentes nations. Jan Iseli a été impressionné par le grand nombre de spectateurs et l'hospitalité des habitants. Max Winz a été profondément impressionné par le grand intérêt des médias avant et pendant les Jeux et a été enthousiasmé par l'ensemble du personnel olympique suisse, qui s'est pleinement engagé et a soutenu nos athlètes. Le Vortex a laissé une impression durable sur Malin Da Ros. Tous les athlètes et les entraîneurs ont été logés dans le Vortex. Une grande partie de la vie olympique s'est déroulée dans ce bâtiment spécial et Malin en a énormément profité. Même les questions sur les moments forts des JOJ ont été faciles pour nos athlètes. Malin a déclaré: "l’entrée dans le stade pour la cérémonie d'ouverture et le spectacle qui s'ensuit ! Le grand nombre de spectateurs était également incroyable, surtout dans l'arène de curling! Pour Max, le match contre l'Allemagne a été le point culminant de la compétition, mais il était surtout heureux des nombreux spectateurs présents dans l'arène. Par-dessus tout, de nombreux amis, connaissances et membres de la famille sont venus pour ces jeux et ont apporté un grand soutien à l'équipe. Jan ne peut qu'être d'accord avec son coéquipier. Pour lui aussi, le match contre l'Allemagne a été le point culminant des JOJ. Xenia, en revanche, se souvient du match de départ contre la Chine comme un moment fort. Le moment où elle a enfin commencé et où l’équipe a pu évoluer devant les nombreux fans, elle ne l'oubliera pas si vite.

Et comme cela continue encore et toujours et qu'il vaut mieux regarder en avant qu'en arrière, la question se pose maintenant de savoir ce que les quatre jeunes athlètes emporteront avec eux pour leur future carrière. Ils sont tous d'accord sur le fait qu'ils retireront énormément de ces Jeux. Tant de choses qu'il est d’ailleurs difficile de n’en nommer qu’une seule. Tous s'accordent à dire qu'ils emporteront avec eux l'expérience de jouer dans une arène devant un large public. Ils conviennent également que les athlètes pourront s'inspirer de tout l'esprit qui a prévalu pendant les Jeux. La défaite fait toutefois aussi partie de l'expérience que les jeunes athlètes emporteront avec eux. Faire face aux défaites et aux déceptions peut être une bonne expérience pour l'avenir.

Enfin, au nom de l'équipe également, je voudrais remercier tous ceux qui nous ont soutenus sur notre chemin. Il s'agissait surtout de nos familles, de nos amis et de nos coéquipiers. Ils ont croisé les doigts pour nous sur place ou depuis chez la maison et nous ont apporté tout le soutien moral nécessaire. Un grand merci à Swiss Olympic et à son équipe locale. Nous avons pu compter sur une organisation sans faille et un grand soutien. Un grand merci aux aides de l'administration et de l'équipe médicale ! Vous avez fait un excellent travail !

Un grand merci à toute la scène du curling suisse pour son enthousiasme. Un grand merci à tous les bénévoles sur place et particulièrement à Champéry.  Vous avez fait en sorte que nous nous sentions les bienvenus et à l'aise dès la première minute. 

Les Jeux Olympiques de la jeunesse à Lausanne sont terminés. Mais on se souviendra longtemps d'eux et ils ont définitivement laissé leur marque.

Stefan Meinberg, SWISSCURLING