News

angle-left Bern Zähringer et Oberwallis nouveaux champions suisses!

Le Haut-Valais en or chez les femmes

Grâce à un jeu simple, défensif et contrôlé, le Haut-Valais a tenu en échec ses adversaires d’Aarau jusqu'à la dernière pierre de Briar Hürlimann. Un key shot d'Alina Pätz au 8e end n'a pas réussi comme souhaité et le Haut-Valais a pu marquer les deux pierres nécessaires pour une avance décisive de 5:3. Aarau a tout essayé. Les pierres jouées par Aarau ont été facilement contrées, ce qui les a forcées à ne marquer qu’une pierre au 9e end. Il a donc été relativement facile pour le Haut-Valais de s’imposer comme vainqueur avec une avance d’une pierre et l’avantage du hammer au dernier end.

Classées 5èmes aux championnats suisses l'an dernier, les jeunes joueuses valaisannes ont réalisé une excellente saison et signé une semaine de championnat avec un total de 11 victoires pour 0 défaite. Leurs performances ont été couronnées aujourd'hui par l’obtention du titre. Le commentateur de la SRF, Beat Sprecher, a résumé la situation entre les deux équipes suisses de haut niveau : «Aarau a trouvé un adversaire de la même pointure qu’elle. La Suisse peut se réjouir de voir l'équipe d'Elena Stern représenter notre pays aux championnats du monde à Prince George, au Canada, à la fin du mois de mars.»


Foto: Céline Stucki

Berne Zähringer, champion suisse chez les hommes

Avec la dernière pierre de Yannick Schwaller sur le dolly, Berne Zähringer remporte la finale du championnat suisse 2020 avec un score mérité de 5:3. En prenant quelques risques, les Bernois ont forcé Genève à marquer une pierre au 6 end et parviennent à voler une pierre au 8e end pour prendre une avance décisive de 4:2. «Oser et gagner», c'est ainsi que l'on peut décrire le jeu des Bernois en finale. Les Bernois ont pu mettre en œuvre leur game plan de manière optimale: mener le jeu de manière défensive au début, en saisissant les occasions aux moments cruciaux. Genève a été plus ou moins sous pression pendant toute la partie et n'a jamais vraiment pu jouer sur ses atouts. Avec cette victoire, Berne Zähringer n'est pas seulement champion suisse, mais obtient également le droit de représenter la Suisse au prochain championnat du monde de Glasgow, fin mars. Avec cette victoire, les Bernois conservent leur chance d'étendre leur avance sur leur adversaire de Genève en vue des qualifications pour les Jeux Olympiques grâce à une bonne performance en Ecosse.


Foto: Céline Stucki

Langenthal et Lausanne Olympique remportent la médaille de bronze

La tension est palpable, même en petite finale. Les dernières pierres ont été décisives, des deux côtés en faveur des équipes sans hammer. La défaite est amère pour Wetzikon: après une pierre volée par Langenthal au 9e end, la dernière pierre de Wetzikon au dernier end glisse également un peu trop loin. La partie s’achève sur le score de 8:7 pour Langenthal, qui obtient une médaille méritée après avoir volé le 7e end, puis le 8e alors que leurs adversaires avaient l’opportunité de marquer trois pierres. Wetzikon ne parvenant pas à saisir ses chances, la partie est restée ouverte, avec un résultat désagréable et une défaite 8 à 9.

La jeune équipe de Lausanne Olympique s’empare du bronze dans le tournoi masculin. Zoug SSO semblait être en bonne posture, malgré avoir encaissé trois au 6e end. Un end nul obtenu au 7e end ainsi qu’un coup de 3 au 8e a non seulement donné à l'équipe une avance de 6 à 4, mais également l’avantage du hammer au dernier end. Après des soft peelings manqués, il ne restait plus qu’un coup extrêmement difficile à Zoug pour s’imposer. Lausanne Olympique l’emporte et Zoug termine dans la frustration.

Finales

Femmes

Oberwallis / Stern Elena – Aarau HBL / Tirinzoni Silvana 6:4

Hommes

Genève / De Cruz Peter – Bern Zähringer SECURITAS Direct / Schwaller Yannick 3:5

Match pour Bronze

Femmes

Langenthal / Feltscher-Beeli Binia – Wetzikon Abplanalp AG / Wüest Nora 9:8

Hommes

Lausanne Olympique / Klossner Jan – Zug SSO / Lottenbach Lucien 8:6

Tous les résultats des femmes

Tous les résultats des hommes

Texte: Ueli Hirt - Média CS Thoune