News

Les Russes vont-ils sauver la Curling World Cup ?

Le 17 juin, la WCF a annoncé dans un communiqué de presse que la Curling World Cup serasuspendue pour la saison prochaine. Cela s'explique par le fait que le sponsor principalchinois ne respecte pas le contrat de quatre ans et que les paiements n'ont pas été effectués. La Fédération mondiale de curling a alors résilié le contrat et n'est pas en mesure d'assurer queles événements se déroulent à un niveau acceptable.

Le jeudi 20 juin, un rapport de insidethegames déclare que la Fédération Russe de Curling esttrès intéressée à maintenir la nouvelle série et soumet une offre à la WCF qui laisserait la World Cup sur le calendrier. Les Russes voudraient organiser un événement à Sotchi et unautre à Dudinka.

Dès sa première saison, la Curling World Cup a fait sensation à la télévision du monde entieret a été diffusée dans divers pays par de nombreux médias. Les entraîneurs, les supporters et les athlètes sont satisfaits du nouveau concept, après tout, c'est aussi une occasion intéressantepour le curling de tester de nouvelles règles. Malgré les efforts déployés, les stades n'ontguère pu être remplis, en particulier celui d'Omaha, qui s'est tenu devant des tribunespratiquement vides.

La coupe du monde s'est déroulée dans trois disciplines olympiques : hommes, femmes et double mixte. Lors de la première épreuve à Souzhou (Chine) et Omaha (USA), le duo mixte Perret/Rios s'est qualifié pour la finale, les deux équipes masculines De Cruz (Souzhou) et Schwaller (Omaha) ont toutefois manqué une qualification pour la finale. A Jönköping (Suède), Perret/Rios et Schwaller ont manqué la finale de peu. Les Suissesses n'ont pas obtenude place pour les trois premières compétitions, mais l'équipe de Silvana Tirinzoni s'estqualifiée pour la Grand Final à Beijing en sa qualité de championne du monde. Les équipesPerret/Rios, Schwaller et les champions du monde de double mixte 2018 Jäggi/Michel y ontégalement participé. Tirinzoni a couronné son excellente saison avec une deuxième place.