News

angle-left Championnat du monde junior : les équipes suisses doivent lutter

Les junior filles de Lucerne (Selina Witschonke, skip, Marina Loertscher, Elena Mathis, Anna Gut et la remplaçante Sarah Müller) ont dû apprendre lors de leurs premières rencontres que la compétition à Krasnoyarsk, en Sibérie, est rude. Après un premier match en montagnes russes contre la Suède, dans lequel elles étaient menées 5-9 avant de s’imposer 10-9, elles ont perdu 6-7 contre la Russie et gagné 10-2 contre la Hongrie. Les trois matchs suivants contre la Norvège (7-8), la Corée (3-8) et le Canada (5-6) ont été perdus, parfois de très peu. Sarah Müller a fait sa première apparition dans le championnat du monde lors du match contre le Canada. L'équipe de Lucerne, qui compte deux victoires et quatre défaites, a encore besoin de victoires lors de ses derniers matches pour que la Suisse se qualifie pour les championnats du monde en 2021. Pour l'équipe entraînée par Mirjam Ott et Manuela Netzer, cependant, une qualification pour les play-offs est encore possible. Cela nécessiterait des victoires contre le Japon, le Danemark et la Lettonie et un petit coup de pouce de la part de la concurrence.
Anna Gut (gauche) et Elena Mathis (Foto: © World Curling Federation / Richard Gray)

La situation est similaire pour les juniors. Les champions suisses 2019 de Berne, avec Yves Stocker, Yves Wagenseil, Felix Eberhard, Marcel Gertsch et le remplaçant Marco Hösli, affichent trois victoires et quatre défaites après sept tours. Ils ont commencé la semaine par une défaite 3-7 contre la Suède et une victoire 8-3 contre l'Italie. Au troisième tour, ils ont joué un match extrêmement passionnant et équilibré contre l'équipe canadienne. Au final, les Canadiens l’ont emporté 7 à 5. Dans le match suivant, ils ont subi une défaite surprenante contre la Nouvelle-Zélande, avant le match spécial contre la Russie, pays hôte. Avec une avance de 4-0 et un retard de 5-6 et 7-9, les joueurs suisses ont réussi à revenir dans le match et ont volé la victoire de quelques centimètres au end supplémentaire. En dehors de ce score mouvementé, le match a été marqué par plusieurs "Hog-Line Violations", qui ont été pénalisées par l'arbitre et qui ont conduit au retrait des pierres des deux équipes. Après une victoire sur les États-Unis, les curlers de Berne se sont inclinés 2-7 contre l'Écosse. La qualification pour 2021 n'est pas encore assurée non plus, et les playoffs semblent hors de portée. Les deux derniers matchs seront disputés contre la Norvège et l'Allemagne.


Yves Stocker  (Foto: © World Curling Federation / Richard Gray)