NEWS

ECC : Première place et record de départ chez les femmes - Très peu d'air dans la course masculine

Alina Pätz, Skip Silvana Tirinzoni, Esther Neuenschwander, Melanie Barbezat, Marisa Winkelhausen et l'entraîneur Manuela Kormann fait une vraie course. Avec la victoire numéro 8, ils ont établi un nouveau record de départ pour le Championnat d'Europe suisse et surpassent ainsi le record de Mirjam Ott de 2013 : "Nous avons appris le record par les médias", explique Silvana Tirinzoni après la victoire dans le match du soir sur l'Allemagne, où une maison de quatre pierres a pris la décision à la sixième End après une pierre manquante de Skip Daniela Jentsch. "Le record nous rend très heureux." La Lettonie a également dû être battue pour marquer le record. "Nous avons joué de manière très régulière jusqu'à présent et nous sommes satisfaits de notre performance", a déclaré la Numéro 2 Esther Neuenschwander après le match. Mais elle est consciente que les jeux importants sont encore à venir. "Là, on veux jouer notre meilleur curling. C'est pour ça qu'on prend déjà chaque match comme s'il s'agissait d'un match pour une médaille." Et cette tactique semble fonctionner. A la fin du Round Robin, les Suisses affronteront l'Ecosse demain avant que les demi-finales de vendredi.

Le climat des gentlemen suisses est tout à fait différent. L'équipe du CC Genève autour de Skip Peter de Cruz se livre une chaude bataille avec les voisins allemands. Les Allemands ont une maison de trois pierres notée à la fin et les Suisses sont en position d'outsider. "Nous avons manqué trop de chances", explique Benoît Schwarz, qui voit la raison de la première défaite après trois victoires consécutives. Les Suisses reviennent ainsi à la sixième place et ne pourront plus se qualifier seuls pour les demi-finales. Mais il y a encore une chance : si la Suisse gagne contre la Norvège demain à 08:00, la Suède l'emporte contre les Allemands et les Suisses ont la meilleure moyenne de Draw Shot des équipes Norvège, Allemagne et Suisse. Plus que jamais, il est temps pour chaque Curler suisse de croiser les doigts !

Photo: WCF / Stephen Fischer