News

Curling championnat du monde hommes 2019 aperçu

Samedi, le 60e Championnat du monde de curling masculin débutera à Lethbridge, au Canada. Lethbridge est un lieu prometteur d'un point de vue suisse - en 2012, l'équipe de Mirjam Ott y a été sacrée championne du monde et a ainsi lancé le succès obtenu ces dernières années pour le curling féminin suisse. Et en 2017, la ville des Prairies d'Alberta, a également porté chance à la Suisse - Martin Rios et Jenny Perret ont décroché leur billet olympique avec le titre de champions du monde en double mixte.

Cette année, 13 équipes se disputeront six places en séries éliminatoires, les deux premières places se qualifiant directement pour les demi-finales et les équipes 3 à 6 jouent un match pour les deux autres places. La Suisse a remporté trois médailles d'or, six médailles d'argent et neuf médailles de bronze lors des 59 épreuves précédentes - deux des médailles de bronze sont détenues par le team De Cruz du CC Genève. L'équipe genevoise a pu se qualifier pour les championnats du monde en remportant les championnats suisses à Thoune en février. Pour Benoît Schwarz (n°4), c'est déjà le cinquième championnat du monde après deux participations comme remplaçant en 2012 et 2013 et deux participations avec le team De Cruz (bronze en 2014 et en 2017). Pour le nouveau joueur Sven Michel, c'est déjà le cinquième championnat du monde masculin, comme pour Schwarz - deux fois comme remplaçant et deux fois avec sa propre équipe. Pour Peter De Cruz (skip) et Valentin Tanner (lead), c'est le troisième championnat du monde. Le remplaçant est l'ancien Third de l'équipe olympique, Claudio Pätz. L'entraîneur national Andreas Schwaller voit beaucoup d'expérience dans l'équipe : "La clé sera de rester positif tout au long de la semaine et d'avoir confiance en sa propre performance. Ils ont le potentiel pour battre tout le monde". Schwaller soutiendra l'équipe sur place avec l'entraîneur national Thomas Lips. 


Claudio Pätz, Valentin Tanner, Sven Michel, Benoît Schwarz et Peter de Cruz représenteront les couleurs suisses à Lethbridge aux côtés des entraîneurs nationaux Thomas Lips et Andreas Schwaller. (Photo: © SCA / Céline Stucki)

Les entraîneurs nationaux sont conscients de la difficulté de la tâche genevoise : "Ils se battent contre un très bon peloton". Ce peloton est parsemé d'équipes olympiques, de champions du monde et de champions d'Europe. Les participants sont emmenés par le favori local de l'équipe de l'Alberta, Kevin Koe (Canada). Koe a été deux fois champion du monde et est actuellement numéro un mondial sur le circuit. L'équipe genevoise affiche un bilan de 2-2 contre Koe cette saison, mais elle garde un très bon souvenir de son adversaire : De Cruz a en effet gagné la médaille de bronze aux Jeux Olympiques contre Koe il y a un an.

La Suède, tenante du titre, figure également parmi les grands favoris avec Niklas Edin, skip. Il ne manque en fait plus qu'un seul titre au triple champion du monde, sextuple champion d'Europe et double médaillé olympique : le titre olympique. Contre les "kikings suédois", le Team De Cruz a un bilan de 1-2 cette saison.

L'équipe écossaise de Bruce Mouat s'est également hissée au rang de très grandes équipes. La jeune équipe a remporté le championnat d'Europe à Tallinn en novembre après la médaille de bronze aux championnats du monde 2018. Contre les Ecossais, les Suisses ont un déficit de 2-3 pour la saison en cours.

N'oublions pas le champion olympique américain du team Shuster, qui fait partie des favoris. Parmi d'autres succès, mentionnons la médaille de bronze des Américains aux championnats du monde de 2016 et leur victoire à la World Cup de curling en décembre à Omaha, aux États-Unis.

Les autres équipes comprennent la Chine, l'Allemagne, l'Italie, le Japon, la Corée, les Pays-Bas, la Norvège et la Russie.


Peter de Cruz peut-il mener la Suisse pour la troisième fois à une médaille au championnat du monde ? (Photo : ©WCF / Céline Stucki)

Plan du Jeu + Télévision

La Suisse commencera l'aventure samedi soir à 19h00 (heure canadienne) contre l'équipe junior de Norvège. RTS a acheté les droits de la WCF et diffusera les deux matches contre les Etats-Unis (mardi 22h00, heure suisse) et le Japon (jeudi 22h00, heure suisse) en direct en ligne et dans l’application RTS-Sport. Dans le cas d'une qualification en demi-finale, la RTS montrera les matchs de demi-finale et de médailles en direct à la télévision.

Le programme complet y compris les liens vers les matchs en direct est disponible ici.

Plus d'informations peuvent être trouvées sur la page de l'événement ici.

L'équipe suisse sera soutenue par Knecht Reisen pour les championnats du monde masculins de cette année. "Nous sommes très reconnaissants pour le soutien généreux apporté à cet événement ", déclare Marc Pfister, directeur administratif de SWISSCURLING.

Afin d'entrer en contact avec l'événement sur les médias sociaux, les canaux suivants sont nécessaires pour la WCF :

Facebook Twitter : @worldcurling, Hashtag : #WMCC2019 #curling . Pour interagir avec SWISSCURLING, utilisez le #swisscurling.

SWISSCURLING et tous les curleurs suisses souhaitent à l'équipe beaucoup de plaisir, de succès et surtout des bonnes pierres!