News

angle-left Bienne – Saint-Gall (juniors filles) et Lausanne Olympique 1 (juniors) champions suisses 2020!

Deux nouveaux champions suisses couronnés à Adelboden avec Bienne – Saint-Gall (Sarah Müller, skip, Malin Da Ros, Marion Wüest, Eveline Matti, Laura Engler et Meico Oehninger, coach) et Lausanne-Olympique 1 (Anthony Petoud, Jan Klossner, skip, Pablo Lachat, Theo Kurz, Patrik Loertscher et Kevin Froidevaux, coaches), deux nouvelles équipes remportent leur premier titre de champion suisse à l’issue de finales palpitantes. Ils représenteront la Suisse aux championnats du monde juniors à Pékin (Chine) en février 2021.

Les médaillés des championnats suisses 2020 à Adelboden (photo : © Céline Stucki Photography)

Malgré les circonstances particulières dues au COVID-19 et les portes fermées de la Sport Arena d’Adelboden, les organisateurs ont pu garantir un championnat suisse parfait. Avec PeakCurl, tous les matchs de toutes les pistes ont été retransmis sur YouTube, afin que toutes les familles, les amis et les amateurs de curling puissent prendre part à l'événement junior le plus important de la saison.

Après le round robin, les équipes juniors filles de Lausanne-Olympique Gstaad (Celine Schwizgebel, Ophélie Gauchat, Anaëlle Ciganek, Emma Suter, skip, Jean-Philippe Suter, coach) et Baden-Limmattal (Xenia Schwaller, Anina Loritz, Nadja Hophan, Alexia Hengsberger, Anina Greter, Lisa Gugler, Andreas Zbinden, coach, et Claudia Zbinde, coach) se qualifient pour le page play-offs 1/2. Une maison de trois au cinquième end a permis à l'équipe d'Emma Suter de prendre le dessus avant de s’imposer sur le score de 6-5 et de s’assurer sa place en finale. L'équipe de Schwaller dispose d’une seconde chance de se qualifier pour la finale contre le vainqueur du match 3/4. Après avoir pris une nette avance dans ce match, Bienne-Saint-Gall lâche du lest puis rattrape un déficit temporaire en milieu de partie pour enfin s’assurer une victoire 7-5 contre Interlaken-Berne (Fabienne Rieder, skip, Selina Gafner, Tina Zürcher, Nadine Rieder, Selina Rychiger, Lisa Mumenthaler, Tanja Santschi et Mara Fabiana Grassi, coaches) et obtenir son billet pour les demi-finales du samedi soir. Dans un match passionnant, les gagnantes de la Swiss Cup s’imposent 9 à 6.

Une grande joie pour les nouvelles championnes suisses (photo : © Céline Stucki Photography)

Le match final entre Lausanne Olympique – Gstaad et Bienne – Saint-Gall est une vraie partie de ping pong. Après deux vols, l'équipe de Sarah Müller mène 2-0, avant que l'équipe de Suter ne prenne une avance de 3-2 après 5 ends. Des pierres volées par les Biennoises aux ends sept et huit font définitivement basculer la rencontre. Lausanne réduit le score à 5-6 au 9e end et se crée une bonne chance de voler au 10e. Mais la dernière pierre de Sarah Müller s’arrête dans le quatre pieds et apporte aux filles de Bienne – Saint-Gall leur premier titre de championnes suisses. Le match pour le bronze entre Interlaken-Berne et Baden-Limmattal semble basculer très tôt. Une maison de quatre pour les joueuses bernoises au 4e end porte le score à 6-2, mais les curleuses de Limmattal sont loin d’avoir dit leur dernier mot. Après le 9e end, elles reviennent à 6-7 et forcent les Bernoises à donner le meilleur d’elles-mêmes. La dernière pierre de Xenia Schwaller est une pierre trop longue et Fabienne Rieder n’a même pas besoin de lancer sa dernière pierre - le bronze revient à son équipe de Berne – Interlaken.

 

Bronze pour Interlaken-Berne (Photo : © Céline Stucki Photography)

Dans la catégorie junior, les trois meilleures équipes de la saison Glaris Belvédère AM (Marco Hösli, skip, Philipp Hösli, Justin Hausherr, Jannis Spiess, Marco Hefti, et Rolf Hösli coaches); Lausanne Olympique 1 (Anthony Petoud, Jan Klossner, skip, Pablo Lachat, Theo Kurz, Patrik Loertscher et Kevin Froidevaux, coaches); Bâle 1 (Noé Traub, skip, Gregory Müggler, Kim Schwaller, Linus Imfeld, Bastian Wyss et Benno Arnold, coaches) se qualifient pour la phase finale de manière anticipée. La lutte pour la quatrième place s’avère passionnante. Soleure-Bienne (Jan Iseli), Wallisellen (Thomas Freitag) et Zoug 1 (Dean Hürlimann) se battent pour cette place restante lors des deux derniers tours du vendredi. Après le 6e tour et la défaite de Soleure-Bienne contre Glaris, il est clair que le vainqueur du duel direct Wallisellen contre Zoug obtiendra la dernière place pour les play-offs. Avec deux maisons de trois aux 4e et 8e ends, l'équipe de Zoug s’adjuge cet honneur.

Les deux équipes championnes suisses – Bienne – Saint-Gall et Lausanne Olympique 1 (Photo : © Céline Stucki Photography)

Les matchs de play-offs du samedi après-midi sont décidés tôt. Dans le match 1/2, Glaris s’impose contre Lausanne sur le score de 8-3 et Bâle remporte son match 3/4 9-3 contre Zug. Si la tension est absente de ces deux matches, la demi-finale compense largement. Lausanne prend l'avantage grâce à une maison de trois au 2e end, mais Bâle ne s’avoue pas vaincu. Après 9 ends, le match est à nouveau équilibré, mais les Romands ont l’avantage de la dernière pierre. Le dernier freeze de Noé Traub (Bâle) s’arrête quelques centimètres trop court et laisse au numéro 4 de Lausanne (Anthony Petoud) un clearing difficile sur une pierre à moitié cachée. Petoud saisit cette chance et qualifie ainsi Lausanne pour sa deuxième finale de CS consécutive.

Après la pierre pour le titre – Anthony Petoud, fourth de Lausanne Olympique (Photo : © Céline Stucki Photography)

La finale était similaire au match 1/2. Glaris fait preuve d’une excellente performance et prend une avance de 7-4 après 8 ends - le match semble donc décidé. Mais une fin de partie parfaite de Lausanne et quelques ratés inattendus des vice-champions suisses de 2019 font revenir le suspense dans le jeu et donnent à l'équipe de Jan Klossner la chance de marquer un coup de 4. Petoud (Lausanne) amène sa dernière pierre dans la maison et Lausanne prend la tête pour la première fois de cette finale. La tension est à présent à son comble. Guards au centre, guards sur les côtés, pierres dans la maison - le jeu pourrait basculer pour chacune des deux équipes. Avec un freeze parfait sur sa dernière pierre, l'équipe de Lausanne force Glaris à se contenter d’une seule pierre pour l’end supplémentaire. Marco Hösli ne tremble pas et marque pour Glaris le point de l’égalisation. Glaris signe ensuite un jeu parfait à l’end supplémentaire, si bien que la situation avant la dernière pierre de Petoud semble critique. Glaris a déjà trois shots, dont un sur le dolly, parfaitement caché derrière deux center guards. Mais Anthony Petoud nous montre à nouveau toute l’étendue de son talent. Avec une longueur parfaite et une espace de quelques millimètres entre la guard et la pierre jouée, le joueur lausannois parvient à assurer à son équipe la victoire et le titre de champions suisses.

Bâle en bronze (photo: © Céline Stucki Photography)

Le match pour le bronze est également très excitant. Bâle et Zoug ne marquent qu’une pierre chacun pendant 8 ends, avant que l'équipe de Noé Traub ne parvienne à voler trois au 9e end. Dean Hürlimann riposte cependant avec son propre coup de trois pour forcer l’end supplémentaire. Dans ce 11e end, Traub amène souverainement son dernier take-out pour parer son équipe de bronze.

Tout est sous contrôle sur tous les fronts - Stefan Maurer, président du comité d’organisation (photo : © Céline Stucki Photography)

SWISSCURLING tient à féliciter toutes les équipes pour leurs excellentes performances. Nous tenons également à remercier tous les entraîneurs, les coaches et les parents pour leur soutien aux jeunes athlètes, sans lequel ils ne pourraient pas pratiquer notre sport de la même manière. Un très grand merci va également à l'équipe du comité d’organisation des CS de curling à Adelboden (Stefan Maurer, président) pour avoir su, grâce à son engagement passionné, assurer un championnat réussi et des conditions de jeu parfaites malgré une situation difficile.

Classement de junior filles

Classement de juniors